Réseau de soins pour les personnes âgées

Le vieillissement de la population, la multiplication des maladies chroniques qui se prolongent dans le temps, de même que l’augmentation des cas de multimorbidité, mettent à rude épreuve le système d’assistance aux personnes âgées en Suisse. On observe en particulier chez les aînés une augmentation du nombre de personnes aux prises avec des situations et des besoins complexes.

Situation de départ

Lorsqu’une personne est aux prises avec une ou plusieurs maladies chroniques, auxquelles s’ajoutent un événement malheureux ou une grave affection entraînant parfois des problèmes de mobilité, et que cette personne ne peut pas compter sur son entourage pour l’aider, elle est considérée comme ayant une situation personnelle et de santé particulièrement complexe. Différentes prestations sont alors nécessaires dans les domaines de la médecine, des soins et du social. Cependant, il arrive souvent que les fournisseurs de prestations ne se concertent pas, dispensent des soins de manière isolée et pratiquent un certain «esprit de clocher». Ces mesures d’assistance ne sont pas optimales, les personnes concernées sont souvent surmenées et la prise en charge à domicile atteint rapidement ses limites.

Projet

C’est ici que le réseau de soins pour les personnes âgées CareNet+, un projet modèle de deux ans mené dans le quartier Affoltern am Albis et parrainé par Pro Senectute du canton de Zurich, intervient. Le projet s’appuie sur le système de soins en place et vise à obtenir une collaboration particulièrement étroite entre les différents fournisseurs de prestations déjà impliqués. Cet effort de coordination supplémentaire entend permettre la meilleure harmonisation possible des mesures engagées de concert avec tous les intervenants, optimisant ainsi les ressources en personnel et en moyens financiers. Le centre de coordination pour la santé et le social se veut une interface neutre et indépendante, qui ne défend pas d’intérêts propres.

Évaluation

L’évaluation examine les cas pilotes en termes de résultats et d’efficacité. Les conséquences au plan de l’économicité de la santé sont également examinées: ces mesures permettent-elles d’améliorer l’aspect financier, la coordination des soins dispensés en ambulatoire permet-elle aux patients de rester plus longtemps à la maison? Sur le plan de la méthodologie, sont pris en compte des analyses de documents, des données de cas générés par le processus, ainsi que des interviews avec des professionnels des différents groupes d’intérêts concernés.

Careum Recherche apporte une expertise ciblée en matière de recherche portant sur les proches, la coordination, la gestion des dossiers et les processus de soins intégrés à domicile. L’objectif de cette partie de l’évaluation est de mettre l’accent sur le point de vue des patients et de leurs proches. Pour ce faire leur avis est sollicité à plusieurs reprises par le biais de questionnaires fondés sur un guide d’entretien.

Consortium et équipe du projet

INFRAS: Thomas von Stokar, Judith Trageser, Eva Gschwend
Careum Recherche: Prof. Dr. Ulrich Otto, Anna Hegedüs, Hannah Wepf, Amelie Zentgraf

Mandants

Pro Senectute, canton de Zurich 
Office fédéral des assurances sociales

Durée

2016–2018

Plusieurs informations