Vieillir à domicile: les aides high-tech

Les technologies modernes peuvent permettre aux personnes ayant besoin d’assistance d’organiser de manière autonome leur quotidien à domicile. Le Living Lab «Active & Assisted Living» examine l’efficacité des systèmes d’assistance pour une utilisation quotidienne.


Situation de départ

Les logements équipés au niveau technologique sont encouragés et subventionnés depuis quelques années. L’objectif est de soutenir l’autonomie des personnes ayant besoin d’assistance, afin qu’elles puissent vivre chez elles plus longtemps et organiser de manière autonome leur quotidien. Le concept de prise en charge «Active & Assisted Living» (AAL) est donc logiquement devenu un facteur décisif dans le secteur de la recherche scientifique et de la recherche axée sur le marché. Le groupe d’experts qui a évalué le programme européen AAL de 2008 à 2013 a confirmé que ce concept représentait une avancée dans le domaine de la recherche, du développement et de l’innovation. Il a toutefois également constaté que les conséquences sociales et économiques et la vaste pénétration du marché se faisaient encore attendre.

Projet

Ce projet veut relever le défi de l’approvisionnement en technologies AAL et en services d’aide humains connexes (combinaisons technique-service) dans la région du lac de Constance, et ce, indépendamment des frontières, en respectant les systèmes de prise en charge nationaux et les normes techniques pour une utilisation durable. Dans le cadre de trois projets d’approfondissement et d’un projet-cadre, les barrières posées aux utilisateurs, à la technique, au réseau et au marché seront identifiées et des mesures seront élaborées et testées pour les surmonter.

«Active & Assisted Living» (AAL) est l’un des trois Living Labs, instauré pour renforcer l’innovation et la compétitivité de la région de «l’Internationale Bodensee Hochschule» (IBH) – une association de hautes écoles allemandes, autrichiennes, liechtensteinoises et suisses dans la région du lac de Constance. Il est soutenu par le programme Interreg «Alpenrhein-Bodensee-Hochrhein».

Objectifs du projet
L’objectif du projet est de permettre une vie active et assistée (Active & Assisted Living) aux personnes qui, en raison de restrictions physiques ou mentales (causées par l’âge ou un handicap) individuelles, se sentent exclues de la vie sociale et économique. Les technologies individualisées et intégrées au domicile doivent permettre une vie aussi autonome que possible, et soutenir les prestations de service des soignants professionnels et informels.

Living Labs offre une infrastructure complète pour la recherche et le développement, afin que l’innovation et l’évaluation aient lieu dans des conditions réalistes, en tenant compte des demandes de tous les groupes d’intérêts. Outre l’environnement technique et les aspects psycho-physiologiques, les angles culturels, organisationnels, légaux et commerciaux sont aussi pris en compte.

Consortium du projet
  • Direction du Lab: FH Vorarlberg
  • Hautes écoles participantes: HS Furtwangen, HS Kempten, HTWG Konstanz, DHBW Ravensburg, HS Ravensburg-­Weingarten, FHS St.Gallen, Universität St.Gallen, FH Vorarlberg, Kalaidos Fachhochschule Zürich, ZHAW
  • Divers fournisseurs de services sociaux et de technologies


Équipe du projet

Careum Recherche:  Prof. Dr. Ulrich Otto, Dr. Heidi Kaspar, Anna Hegedüs

Financement

Programme Interreg V «Alpenrhein-Bodensee-Hochrhein»
www.interreg.org

Durée

2016–2020

Plusieurs informations