Vivre à domicile malgré la paraplégie

Careum Recherche se penche sur l’organisation de la vie à domicile chez les personnes paraplégiques.

Situation de départ

Les offres d’accompagnement et de soutien à domicile sont souvent incomplètes en Suisse. Par ailleurs, il peut être difficile de les financer à long terme. Depuis 2012, il est possible d’embaucher des personnes pour l’accompagnement et le soutien au quotidien par le biais de la contribution d’assistance de l’assurance-invalidité. La Suisse s’est en outre efforcée de créer un marché du travail transnational dans le secteur de la prise en charge des personnes ayant besoin d’aide ou de soutien à domicile. La migration du personnel soignant, qui est essentiellement composé de femmes, permet aux migrantes étrangères de travailler – et souvent de vivre – dans des ménages privés suisses avec des personnes nécessitant des soins. Il s’agit là des deux derniers développements dans la prise en charge à domicile de longue durée en Suisse.

Projet

Les personnes paraplégiques ont vraisemblablement élaboré d’autres solutions pour couvrir leur besoin d’aide au quotidien. C’est ici qu’intervient le projet. Avec le soutien de la Fondation suisse pour paraplégiques, le projet a examiné les expériences et les stratégies des personnes paraplégiques sur le thème de l’accompagnement et de l’aide à domicile. Il s’est par exemple intéressé aux questions portant sur le recours aux prestations de soutien nécessaires ou sur leur financement.

Durée

Novembre 2014–été 2016

Partenaire de terrain

Fondation suisse pour paraplégiques

Équipe du projet

Direction de projet: Karin van Holten, lic. phil., collaboratrice scientifique de Careum Recherche

Collaboration au projet: Prisca Stucki-Thür, cand. MScN, HES Kalaidos Département de la Santé

Publications

Jähnke, A., & van Holten, K. (2013). Care-Migration: verschiedene Akteure im Privathaushalt. NOVAcura, 44 (9), 32-35. doi:10.1024/1662-9027/a000034 / Volltext

Jähnke, A., van Holten, K., & Bischofberger, I. (2012). Schlussbericht zur Befragung der Spitex zur Situation in Privathaushalten mit Care-Migrantinnen. Zürich: Careum Stiftung. PDF

Soom Amman, E., & van Holten, K. (2013). Getting Old Here and There: Opportunities and Pitfalls of Transnational Care Arrangements. Transnational Social Review, 3 (1), 31-47. doi:10.1080/21931674.2013.10820746

Soom Ammann, E., & van Holten, K. (2013). Migration und Alter: Hier und dort. In Passagen – Forschungskreis Migration und Geschlecht (Hrsg.), Vielfältig alltäglich. Migration und Geschlecht in der Schweiz (S. 236-269). Zürich: Seismo.

van Holten, K., Jähnke, A., & Bischofberger, I. (2013). Care-Migration – transnationale Sorgearrangements im Privathaushalt (Obsan Bericht 57). Neuchâtel: Schweizerisches Gesundheitsobservatorium. Volltext

van Holten, K., & Bischofberger, I. (2012). Globalisierung im Privathaushalt. NOVAcura, 43 (4), 45-47. doi:10.1024/1662-9027/a000019 / Volltext

van Holten, K. (2011). Ein zweischneidiges Schwert. Care Management, 4 (6), 20-23. PDF

van Holten, K., & Soom Ammann, E. (2015). Negotiating the potato: The challenge of dealing with multiple diversities in elderly care. In V. Horn & C. Schweppe (Hrsg.), Transnational Aging. Current insights and future challenges (S. 200–217). London: Routledge. Verlag


Télécharger Télécharger