Projet pour les femmes avec cancer du sein

Co-créer et tester l’efficacité d’un programme d’autogestion avec pair-à-pair intégré pour les survivantes du cancer du sein: une étude pilote (COSS).

Situation de départ

La politique sanitaire actuelle en Europe et en Suisse souligne l’importance de soutenir l’autogestion comme moyen d’améliorer la médecine préventive, les prestations de soins et la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques. La Stratégie nationale contre le cancer 2014–2017 a ainsi défini en Suisse l'objectif d’encourager l’expertise du patient et a fixé le développement de programmes d’autogestion pour les patients cancéreux comme l’une de ses priorités stratégiques.

Projet

Le «Cancer Thriving and Surviving Program (CTS)» est un cours de six semaines destiné aux personnes atteintes de cancer. Son objectif est d’améliorer l’auto-efficacité des participants et leur autogestion des symptômes ainsi que des conséquences de la maladie, et de soutenir leur prise de décision quant à leurs options. Le programme se base sur le Stanford Chronic Disease Self-management Program CDSMP (programme d'autogestion des maladies chroniques), qui a été implanté avec succès en Suisse sous la forme d'Evivo «Devenir acteur de sa santé». Le programme est assuré par des pairs, ce qui signifie que les ateliers sont animés par des personnes atteintes de maladies chroniques. Pour l’instant, le CTS n’existe qu’aux États-Unis et n’a pas encore été adapté pour le traitement du cancer en Suisse. En conséquence, l’objectif de l’étude COSS de Careum Recherche est de co-créer et tester l’efficacité du programme CTS, adapté spécialement aux femmes souffrant d’un cancer du sein sous forme de «Cancer Thriving and Surviving Breast Cancer Program (CTS-BC-CH)».

L'étude pilote COSS inclura deux modules de travail (MT). Le premier (MT1) dispose d’un design exploratoire. Trois ateliers seront menés avec des professionnels de la santé et des survivantes du cancer du sein afin de co-créer le contenu du CTS-BC-CH, qui sera finalisé lors d’une conférence de consensus. Le second MT testera la faisabilité du programme et la conception de l’étude dans une étude pilote dans deux centres du sein. En fonction des résultats de l’étude pilote, nous prévoirons un essai randomisé contrôlé pour analyser les effets du CTS-BC-CH sur les pratiques dans le soutien à l’autogestion.

Centres de seins participant aux modules de travail 1 (Workshop 1–3)

Frauenklinik, Kantonsspital Aarau
Clinique gynécologique, Hôpital universitaire de Bâle
Clinique universitaire de gynécologie et obstétrique, Inselspital Berne
Brustzentrum Berne, Lindenhofgruppe

Durée

Septembre 2016–décembre 2017 (étude-pilote)

Institutions

  • Institut universitaire de formation et recherche en soins (IUFRS), Université de Lausanne et Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, Biopôle 2, Route de la Corniche 10, CH-1010 Lausanne
  • Careum Recherche, Formation des patients, Pestalozzistrasse 3, CH-8032 Zurich
  • International Breast Cancer Study Group (IBCSG), Effingerstrasse 40, CH-3008 Berne
  • Clinique gynécologique, Hôpital universitaire de Bâle, Spitalstrasse 21, CH-4031 Bâle
  • Patient Advocates for Cancer Research and Treatment (Association PACRT), chemin du Champ-Carré 10, CH-1256 Troinex, Genève
     

Équipe du projet

Institut universitaire de formation et recherche en soins (IUFRS), Université de Lausanne et Centre Hospitalier Universitaire Vaudois: Prof.  Manuela Eicher (PI)
Careum Recherche: Dr. Jörg Haslbeck (Co-PI)
International Breast Cancer Study Group (IBCSG): Dr. phil. Karin Ribi
Clinique gynécologique, Hôpital universitaire de Bâle: Dr. phil. Corinne Urech
Patient Advocates for Cancer Research and Treatment (Association PACRT): Karin Holm

Autorités responsables

Recherche suisse contre le cancer
Fondation Lindenhof Berne

Plusieurs informations

Contributions au blog Careum de Karin Holm sur le sujet du cancer du sein

Contact

Formation des patients

Careum Recherche
Pestalozzistrasse 3
CH-8032 Zurich

T +41 43 222 64 00
F +41 43 222 50 05

E-Mail