Le cours Evivo pour les groupes vulnérables

Plus compréhensible et mieux accessible: le programme d’autogestion des maladies chroniques doit être adapté pour les migrantes et les migrants.

Situation de départ

Les compétences limitées en matière de santé et de langue entravent l’accès à la prise en charge médicale – y compris pour les maladies chroniques – des migrantes et migrants, en particulier de ceux qui sont défavorisés sur le plan socio-économique et ont un faible niveau de formation. Lors de l’introduction d’Evivo, qui est un cours assuré par des pairs pour la promotion de l’autogestion d’une maladie chronique, les organisateurs du cours ont observé avec un grand intérêt les personnes issues de l’immigration. Une étude exploratoire a montré que le cours est aussi réalisable avec des connaissances en allemand modérées et qu’il est d’une grande utilité. Le but est maintenant d’évaluer le besoin d’adaptation dans un contexte de migration, afin de rendre l’offre accessible aux groupes vulnérables.

Projet

Le projet de développement pratique vise à intégrer l’approche par groupes et par des pairs d’Evivo pour la rendre accessible aux migrantes et migrants.

Le groupe cible est celui des personnes issues de la migration qui sont confrontées à:

  • des barrières linguistiques, car elles peinent à parler l’une des langues nationales suisses
  • des difficultés à lire et à écrire
  • des défis socio-économiques et liés à l’éducation
  • des maladies chroniques (parfois cumulées) et/ou des handicap


Jusqu’à présent, les projets internationaux similaires n’ont pas réussi à déterminer dans quelle mesure Evivo peut être proposé dans la langue locale du pays d’accueil, et à quel point il peut influencer positivement la compétence en matière de santé, l’autogestion en cas de maladie chronique, et surtout aussi le processus d’intégration des personnes issues de l’immigration. En adaptant le cursus avec et pour les migrantes et les migrants, le projet vise à encourager leur compétence en matière de santé, l’égalité des chances et, enfin, l’intégration de cette approche de Standford standardisée et basée sur les pairs.

L’approche exploratoire et participative adoptée permettra d’élaborer une version de l’intervention collective et de la mettre en œuvre dans deux cours pilotes. Les principes, les structures et les contenus d’Evivo seront également examinés, et éventuellement condensés ou adaptés de manière à permettre en premier lieu aux migrantes défavorisées et migrants défavorisés sur le plan socio-économique de bénéficier à l’avenir de l’encouragement à l’autogestion avec l’approche des pairs. L’évaluation des deux cours pilotes, qui s’appuieront sur le concept adapté, présentera ses premières conclusions au printemps 2017.

Équipe du projet

Careum Recherche: Bettina Schwind (responsable du projet depuis 2016), Sylvie Zanoni (responsable du projet 2015–2016), Dr. Jörg Haslbeck

Partenaires

dialog gesundheit CH
SaluToMed AG (Zollikofen)
Spitex Zürich Limmat
Diakoniewerk Neumünster

Plusieurs informations

Contribution au blog Careum de Sylvie Zanoni sur le sujet d'Evivo

Subventions

L’Office fédéral de la santé publique a mis des subventions du programme «Migration et santé» à disposition pour l’adaptation du cours.


Contact

Formation des patients

Careum Recherche
Pestalozzistrasse 3
CH-8032 Zurich

T +41 43 222 64 00
F +41 43 222 50 05

E-Mail