Saut au contenu

Apprentissage par problèmes

Du problème à la solution: les étudiants apprennent à trouver une solution à un problème réel de manière largement autonome.

Concept et méthode

L’objectif de l’apprentissage par problèmes (APP) ou «problem-based learning (PBL)» est l’acquisition de connaissances qui pourront être mises à contribution lors la résolution de problèmes dans la pratique professionnelle. Le processus d’apprentissage commence par un cas réaliste tiré du quotidien professionnel, présenté comme un problème à résoudre. Le «problème» est alors compris comme un défi, au sens anglo-saxon. Seuls ou au sein de groupes de tutorat, les étudiants analysent le problème de manière autonome. Ils mettent à profit leur savoir existant, formulent leurs propres questions didactiques et développent de nouvelles connaissances afin de résoudre le problème.

Les étudiants participent ainsi activement au processus d’apprentissage. Pendant ce temps, l’enseignant endosse le rôle de tuteur. Dans le cadre du tutorat, il ne présente pas ses propres connaissances, mais soutient le processus d’apprentissage en posant des questions ouvertes.

Cette approche par problèmes repose sur la méthode dite des sept étapes:

Phase 1 analyse du problème au sein du groupe
Étape 1 Clarifier les termes inconnus
Étape 2 Définir les questions principales
Étape 3 Mettre à profit les connaissances existantes, avancer des hypothèses
Étape 4 Évaluer et classer les hypothèses
Étape 5 Formuler les objectifs et les questions didactiques
Phase 2 résolution du problème de manière individuelle
Étape 6 Rechercher des informations
Phase 3 compréhension élargie du problème au sein du groupe
Étape 7 Échanger les informations, réfléchir au processus d’apprentissage
 

Les connaissances acquises sont approfondies par l’entraînement des compétences («Skills training»), qui est axé sur la pratique professionnelle. Les étudiants exercent ainsi leurs compétences et habiletés professionnelles («skills») dans le cadre d’une situation fictive inspirée du milieu professionnel. L’enseignant endosse le rôle d’entraîneur des compétences, en tant que spécialiste du domaine professionnel.

L’apprentissage par problèmes permet aux étudiants de combiner connaissances préalables et nouvelles connaissances. Ils acquièrent ainsi des compétences à la fois disciplinaires et transdisciplinaires. Ils apprennent à se concerter au sein d’une équipe et à apprendre les uns des autres. Ils assument consciemment la responsabilité de leur propre apprentissage.

Histoire et évolution

L’apprentissage par problèmes a été développé dans les années 1960 par Howard S. Barrows à l’université McMaster au Canada. Aujourd’hui, cette approche est utilisée à différents niveaux d’enseignement partout dans le monde.

Selon le sens qu’on lui donne, l’APP peut être utilisé à titre de concept pédagogique pour un cursus complet, à titre de forme d’apprentissage continue ou à titre de méthode (méthode des sept étapes).

Le concept original se décline en plusieurs variantes. Des approches associées telles que l’apprentissage par projets («Project-based Learning») et l’apprentissage par investigation («Enquiry-based Learning») sont également jugées prometteuses pour l’établissement du développement des compétences au sein des filières de formation et le soutien global des processus d’apprentissage et des compétences pratiques.

Numéro hors-série

La Zeitschrift für Hochschulentwicklung (revue pour le développement de l’enseignement supérieur) a publié, à l’occasion du Congrès 2016 sur l'apprentissage par problèmes un numéro hors-série. Celui-ci comprend 14 articles sur la mise en pratique de l’APP et d’approches similaires. On y explique comment les méthodes d’apprentissage non conventionnelles peuvent être utilisées pour favoriser l’approche axée sur les compétences au sein des établissements de formation.

Littérature

Barrows, H.S., & Tamblyn, R.M. (1980). Problem-based learning: an approach to medical education (Vol. 1). New York: Springer.

Barrows, H. S. (1999). A Taxonomy of Problem-based Learning Methods. In J. A. Rankin (Hrsg.), Handbook on Problem-based Learning (S. 19-26). New York: Forbes.

Benner, P. (1984). From Novice to Expert. Excellence and Power in Clinical Nursing Practice. Menlo Park: Addison-Wesley.

Careum Stiftung (2000). Eine transferwirksame und praxisnahe Ausbildung mit Skillslab und problem-based Learning. Bericht Vorprojekt der Stiftung. Zürich: Careum Verlag.

Careum Stiftung (2013). Problem basiertes Curriculum Höhere Fachschule: Curriculum-Buch 1. Zürich: Careum Stiftung.

Crittin, J.-P. (2004). Selbstbestimmt und erfolgreich lernen. Bern: Haupt Verlag.

Landwehr, N.(1994). Neue Wege der Wissensvermittlung. Aarau: Sauerländer-Verlag.

Moust, J.H.C.; Bouhuijs, P.A.J.; Schmidt, H.G. (1999). Problemorientiertes Lernen. Wiesbaden: Ullstein Medical.

Reusser K. (2005). Problemorientiertes Lernen – Tiefenstruktur, Gestaltungsformen, Wirkung. Beiträge zur Lehrerinnen- und Lehrerbildung, 23 (2), 159-182.

Siebert, H.(2005). Pädagogischer Konstruktivismus. Weinheim: Beltz Verlag.

Swanson, K.M. (1991). Empirical development of a middle range theory of caring. Nursing Research, 40 (3), 161-166.

Weber, A. (2004). Problem-based Learning. Bern: hep-Verlag.


Les thèmes ci-dessous pourraient aussi vous intéresser Les thèmes ci-dessous pourraient aussi vous intéresser

Contact

Développement de
formation Careum

Pestalozzistrasse 3
CH-8032 Zurich

T +41 43 222 50 00
F +41 43 222 50 05

E-mail