work & care 1

Une étude exploratoire présente les défis liés à la compatibilité entre activité professionnelle et soins familiaux et ses solutions éventuelles.

Situation de départ

À la fin novembre 2007, le champ de recherche «work & care» était encore entièrement nouveau en Suisse. En raison du maigre volume des données, une procédure exploratoire convenait bien à un premier projet.

Projet

L’objectif principal du projet de recherche «work & care 1» était de soulever et de conceptualiser les défis rencontrés par des individus et des entreprise en matière de compatibilité entre activité professionnelle et soins familiaux.

L’équipe de recherche a collecté les données par différentes approches méthodologiques quantitatives et qualitatives, puis les a validées, analysées et intégrées dans le rapport général. Les résultats ont été utilisés par les partenaires de terrain – la Banque Coop et l’Association Alzheimer Suisse – pour élaborer un guide pratique et sensibiliser sur le thème au sein de leurs institutions respectives. Le rapport général a d’abord souligné l’importance sociale et économique du sujet, en se concentrant sur la Suisse. Il a notamment révélé que près de 4 % des personnes actives s’occupent de leurs proches, soit 160 000 personnes, si on rapporte ce chiffre à l’ensemble de la population suisse.

Durée

Novembre 2007–octobre 2009

Fonds tiers

Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS)/DORE, 13DPD3-118236

Partenaires de terrain

«60 % des 100 000 personnes atteintes de démence en Suisse vivent à domicile, grâce aux soins et à l’aide de leurs proches actifs. Une démence dure des années, mais le besoin en soins s’accentue en permanence. Pour nous, il est donc essentiel de nous occuper de la situation des personnes soignantes au travail.»

Birgitta Martensson, directrice, Association Alzheimer Suisse
www.alz.ch

«Nous nous engageons en faveur du projet ‹work & care›, car nous souhaitons offrir des mesures de soutien à nos collaborateurs dans toutes les phases de leur vie – notamment parce que les situations de soins pesantes sont rarement abordées et que nous aimerions lever ce tabou.»

Eveline Erne, responsable adj. Competence Center Personal, Banque Coop
www.bankcoop.ch

Publications

Bischofberger, I. & Höglinger, M. (2008). Herausforderungen für die Vereinbarkeit von Erwerbstätigkeit und Angehörigenpflege. Schweizer Arbeitgeber, 20 (8), 36-39. PDF

Bischofberger, I. (2009). Berufstätig bleiben, wenn Angehörige krank werden – eine Werteabwägung. Tertianum, (49), 14-15. PDF

Bischofberger, I. (2009). Berufstätig sein und Angehörige pflegen. Informationsblatt der Schweizerischen Alzheimervereinigung. Yverdon. PDF

Bischofberger, I. (2009). Pflege von Angehörigen besser mit Beruf vereinbaren: Lohnkompensation. Krankenpflege, 102 (10), 23-25. PDF

Radvanszky, A. & Bischofberger, I. (2008). Unbekannte Belastungen. Alpha, Beilage Tages-Anzeiger, 20.12.2008. PDF